• FallsBC
  • asf
  • Ducks Unlimited
  • Cpaws
  • EOS
  • Ccnb
  • cocagne
  • NBLungs

En vedette

Blogue

Nouveau logo du RENB !

mardi 31 octobre 2017
by Raissa Marks
Le weekend dernier, lors du rassemblement Éco-Confluence, le RENB a lancé son nouveau logo !

La violette représente l’emblème floral du Nouveau-Brunswick et son environnement.  Le centre est le réseau qui nous rassemble tous.

Ce logo a été conçu par Annika Chiasson, coordonnatrice des communications au RENB et talentueuse graphiste.

Groupe communautaire reconnu pour travail environnemental

lundi 30 octobre 2017
by Raissa Marks

Pour diffusion immédiate
30 octobre 2017

Samedi le 28 octobre 2017, un prix environnemental a été attribué à des citoyens du Nouveau-Brunswick pour souligner leurs services exemplaires à leur collectivité. 

La Red Head Anthony’s Cove Preservation Association été honorée par le prix Phénix « en reconnaissance de leur engagement inébranlable voué à la défense de leur communauté, qui fut à la base de leur réussite à contrer la menace d'un important développement industriel. »  Le prix Phénix est accordé annuellement pour ceux et celles qui ont consacré leurs efforts aux politiques et à la législation et qui ont été dans le feu de l’action.

La ferme de réservoirs et le terminal portuaire de l’Oléoduc Énergie Est étaient censés être construit à Red Head à Saint-Jean Est.  Les inquiétudes concernant les impacts environnementaux de ce projet sur leur communauté et sur les communautés à travers le et sur la baie de Fundy a incité les résidents locaux à s’organiser contre l’Oléoduc Énergie Est.  Grâce à leurs efforts, et à ceux de plusieurs autres, le long de l’oléoduc planifié, la proposition d’Énergie Est a été retiré par TransCanada plus tôt ce mois-ci.

Raissa Marks, directrice générale du Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick, a loué les efforts de la Red Head Anthony’s Cove Preservation Association.  « Cette association a impressionné plusieurs personnes faisant partie du mouvement environnemental et plusieurs autres aussi.  Elle a démontré que des citoyens dévoués et laborieux peuvent résister à de grandes entreprises, bâtir des alliances et ressortir de grands défis plus forts et plus unis.  Les résidents de Red Head étaient situés au bout de l’oléoduc, mais ils ont démontré que peu importe l’endroit où l'on se trouve, se tenir debout faire une différence. 

Le prix a été présenté lors de la réunion annuelle du Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick, Éco-confluence, qui a eu lieu à Fredericton la fin de semaine passée.  Chaque année, les efforts importants déployés par les citoyens et les groupes de citoyens pour protéger et restaurer l’environnement au Nouveau-Brunswick sont reconnu durant une cérémonie spéciale. 


Le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick est un réseau de communication sans but lucratif comprenant plus de 100 groupes environnementaux de citoyens et de citoyennes de toutes les régions de la province.  Le but du Réseau est d’encourager les communications et la collaboration parmi les groupes et entre les groups, le gouvernement et d’autres secteurs.

- 30 -

Photo: Gordon Dalzell, Citizens Coalition for Clean Air, qui a présenté le prix Phénix 2017 à Lynaya Astephen, Red Head Anthony's Cove Preservation Association.  Crédit: Pascale Ouellette

Nouvelles des groupes

Every Dollar Donated Towards the Iconic Caughey-Taylor Nature Preserve will be Matched by the Clark Foundation

mardi 31 octobre 2017
by Nature Trust of New Brunswick
(St. Andrews, NB) The Nature Trust of New Brunswick has been presented with another opportunity to extend the iconic Caughey-Taylor Nature Preserve in Bocabec, near St. Andrews.

The beautiful 600-acre Caughey-Taylor Nature Preserve features more than 9 km of hiking trails that lead through various ecosystems and forests. This preserve is enjoyed year-round by hikers, kayakers, and snowshoers. The Nature Trust is currently in the final stages of acquiring a 12.5-acre extension that will provide a buffer to the Sam Orr’s Pond and allow for the extension of the nature trail.

The J T Clark Family Foundation has generously pledged to match any further donations to the Nature Trust’s fundraising campaign, up to $3500. “We are very thankful for the continued support from the Clark Foundation.” says Nature Trust President, Vince Zelazny. “The Clark Foundation has supported many other nature preserve acquisitions in the past. We are excited to continue this partnership and secure this important extension at Caughey-Taylor Nature Preserve, and ask the public to help the Nature Trust reach its fundraising goal for this important extension.”

Caughey-Taylor Nature Preserve is designated under the Protected Natural Areas Act, which provides the highest level of protection possible and helps to support the diverse wildlife that seek refuge in the rich wetlands and forests. In addition to providing crucial habitat for wildlife, the preserve sees hundreds of visitors each year. “Caughey-Taylor is truly a gem in the Bay of Fundy area.” says Caughey Taylor Nature Preserve volunteer and Board member, Walter Emrich. “With an extensive trail system, visitors to the preserve are taken through various ecosystems and breathtaking lookouts as they make their way to Berry Point, the last stop on the trail.”

The Nature Trust has pushed the property closing date to December, and needs support from the community to complete this extension. Donations to the fundraising campaign can be made online via Chuffed at https://chuffed.org/project/caughey-taylor-extension or by calling the Nature Trust office at (506) 457 2398.

Caughey-Taylor Nature Preserve can be found on Route 127 in Bocabec, 12 km north of St. Andrews. You can learn more about Caughey-Taylor Nature Preserve by visiting www.naturetrust.nb.ca. If you have any questions about Caughey-Taylor Nature Preserve or the fundraising campaign, please contact Renata at renata.woodward@ntnb.org.

About the Nature Trust of New Brunswick

Established in 1987, the Nature Trust of New Brunswick is a registered charitable conservation organization dedicated to preserving the province’s ecologically significant landscapes. To date, the Nature Trust has conserved over 2,830 hectares (7,000 acres) in 50 beautiful and diverse nature preserves in New Brunswick. For more information, visit www.naturetrust.nb.ca.

DR. THIERRY VRAIN, RENOWNED CANADIAN RESEARCH SCIENTIST IN NEW BRUNSWICK TO SPEAK ON HERBICIDE SPRAYING

mardi 31 octobre 2017
by Caroline Lubbe-D'Arcy

October 31, 2017
(For immediate release)

Fredericton, NEW BRUNSWICK. A retired research scientist for the Canadian gov­ern­ment and expert on genetically modified foods, Dr. Thierry Vrain, will be in New Brunswick between October 30 and November 2, 2017, where he will be presenting his findings to the public in four communities: St. Louis-de-Kent, Edmundston, Petitcodiac and Fredericton Junction.

Dr. Vrain worked for 30 years as a research sci­en­tist for the Canadian gov­ern­ment in Québec and British Columbia where he con­ducted research on genet­i­cally mod­i­fied pota­toes, among other projects. In British Columbia, Dr. Vrain was section Head of the Biotechnology and Nematology sections at the Pacific Agri-Food Research Centre (Agriculture Canada) in Summerland.

The most common genetically engineered crops have been modified to be resistant to glyphosate-based herbicides such as Monsanto’s Round-Up, and this has been a major focus of Dr. Vrain’s work. For the past decade, he has been travelling the world to inform the public of the unacceptable risks that glyphosate poses to human health and the environment.

In New Brunswick glyphosate-based herbicides are widely sprayed on agricultural land and on forests or softwood plantations to kill off hardwoods that might complete with conifers planted for pulp and other low-value wood products.

Dr. Vrain’s visit could not be more timely. The subject of herbicide spraying on public forests and on NB Power right-of-ways is garnering a great deal of public attention and provoking widespread protest, spearheaded by the work of the Stop Spraying NB movement (Facebook Group: Stop Spraying in New Brunswick).

In recent years, glyphosate has come under a great deal of scrutiny world-wide. In 2015, the World Health Organization’s research arm labelled glyphosate a “probable carcinogen” and in 2017, a long-term study published in Science Reports linked “chronic ultra-low dose” exposure to glyphosate-based herbicides with liver disease in rats.  The same year documents unsealed by court order in the United States revealed collusion between an official in the Environmental Protection Agency and Monsanto to falsify academic reports and stifle others to give glyphosate-based herbicides a clean bill of health. More recently, California has added glyphosate to its list of cancer-causing agents that must come with a warning label. 

In New Brunswick, a number of municipalities, including Moncton, Cap Pelé, Tracadie, Miscou, Tide Head, Paquetville, Sackville and community groups such as the Saint-Quentin and Cap Pelée/Beaubassin-Est Chambers of Commerce, have publicly expressed their support of the Stop Spraying NB movement by either sending letters of concern to provincial government or signing a resolution against spraying in our forests and under NB Power lines.

The movement to stop pesticide spraying in New Brunswick on public lands and under NB Power lines is rapidly gaining momentum. Signs calling for an end to the spraying are popping up all over New Brunswick. At the Union of Municipalities Tradeshow on September 29, 2017, municipal politicians and staff noted that, “there are signs everywhere.”

More than 35,000 people have already signed a petition to stop the spraying, with more coming in every day. Citizens of this province are growing more and more aware of the immense value of their diverse Acadian forests, their wildlife, their drinking water, their rivers and lakes, forest foods, and their health. They are demanding a ban on the spraying of herbicide on their woodlands.

Dr. Vrain’s presentations are of utmost importance, focusing as they do on the research that Health Canada is choosing to ignore, the negative effects of glyphosate residue in and on edible plants, including the berries, mushrooms, medicinal plants that NB citizens gather in our forests, and which wildlife depend on for their survival.

Dr. Thierry Vrain’s public presentations are being hosted and funded by local community groups, together with a number of grassroots organizations that are listed below, and will help the public become better informed about scientific knowledge on long-term, low-dose exposure to glyphosate.

Wednesday, November 1, 7-9 pm
Maritime Motorsports Hall of fame
Petitcodiac, NB
(Organized in collaboration with SSNB Inc.)

Thursday, November 2, 7-9 pm
Royal Canadian Legion Branch 55
159 Sunbury Drive
Fredericton Junction, NB
(Organized in collaboration with The Right Not To Be Poisoned)

CONTACTS:
(English) Dr. Caroline Lubbe-D'Arcy (Chair, SSNB Inc.): 506-292-7503 email: caroline@stopsprayingnb.ca www.stopsprayingnb.ca
(English) Morris Shannon (Right not to be Poisoned): (506) 455-4232 email: 245tmo@gmail.com
(French)  Francine Levesque (Écovie): 506-284-2769  email: canot@explornet.ca

Emplois verts

COORDINATEUR OU COORDINATRICE DE L’EXPÉRIENCE DU VISITEUR

mardi 7 novembre 2017
by Pascale Léa Ouellette
 

MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET DE LA CULTURE

 

COORDINATEUR OU COORDINATRICE DE L’EXPÉRIENCE DU VISITEUR

(AGENT(E)S DES PARCS II)

 

 POSTE À TITRE OCCASIONNEL

(Janvier à Mars)

 

PARC PROVINCIAL MOUNT CARLETON

 

CONCOURS PUBLIC

 

Le ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture  est à la recherche d’une personne énergétique pour se joindre à l’équipe du parc provincial Mont Carleton en tant que coordinateur ou coordinatrice de l’expérience du visiteur.  La période d’emploi est généralement de janvier à mars.

Relevant du gestionnaire du parc, la personne retenue sera chargée de concevoir et de mettre sur pied un programme hivernal à l’intention des visiteurs. Elle devra entre autres :

·         concevoir, planifier, coordonner et exécuter toutes les activités du programme hivernal ;

·         travailler avec les exploitants touristiques sur place à la coordination et à la promotion des activités ;

·         se charger des relations publiques et de la promotion de tous les programmes offerts sur le site;

·         travailler avec des groupes communautaires, scolaires, de jeunes et des Premières Nations ;

·         organiser et diriger des activités hivernales, comme des randonnées en raquettes ou en ski de fond ; etc.

·         communiquer avec les visiteurs dans le parc et sur les sentiers ; et

·         exécuter diverses autres tâches au besoin.

QUALIFICATIONS ESSENTIELLES:

 

·         Gradué(e) d’un programme technique comportant des cours en gestion des parcs ou des ressources et au moins trois (3) années d’expérience pertinente, dont au moins une (1) année comportant des fonctions de surveillance

·         La connaissance approfondie ainsi que de l’expérience de travail dans l’utilisation de divers logiciels (Word, Excel, PowerPoint)

·         La connaissance approfondie ainsi que de l’expérience de travail avec les plateformes de médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram)

·         Être en bonne condition physique afin de pouvoir participer quotidiennement à des activités exigeantes par temps froid et pendant de longues périodes

·         Permis de conduire (classe 5)

La connaissance de l’anglais et du français parlés et écrits est nécessaire.

L'équivalent en éducation, en formation et en expérience sera considéré.

Les candidats doivent faire clairement état des qualifications  essentielles afin que leur candidature ne soit pas rejetée. 

Veuillez indiquer la langue préférée pour l’évaluation dans votre curriculum vitae.

 


 

QUALIFICATIONS CONSTITUANT UN ATOUT : La préférence peut être accordée aux candidats qui font état :

·         D’avoir déjà guidé des groupes

·         D’avoir de l’expérience en prestation de programmes d’interprétation

·         Connaître l’histoire du parc provincial mont Carleton

Selon le nombre de candidatures reçues pour ce concours, il se peut que les candidats soient obligés dans leur demande de faire état d'au moins une qualification constituant un  atout en plus des qualifications essentielles afin que leur candidature ne soit pas rejetée.

Les exigences opérationnelles suivantes peuvent être  requises :

·         Travailler les soirs et les fins de semaines

·         Travailler des heures variables

 

COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES: La personne retenue possèdera les compétences comportementales suivantes :

·         Communication interactive efficace

·         Orientation vers les résultats

·         Soucis de l’ordre

·         Service à la clientèle

·         Leadership d’équipe

Les détails du curriculum  vitae doivent être présentés en ordre chronologique en indiquant les années et les mois pour la formation et les emplois à temps partiel ou à plein temps. Ce concours peut servir à pourvoir de futurs postes vacants de même niveau.

 

SALAIRE: De 15,78 $ à 19,54 $ l’heure (40 heures par semaine).

Nous encourageons les postulants à poser leur candidature en ligne à https://www.ere.gnb.ca/competition.aspx?lang=F&t=Y, par courriel à maryse.mcfarlane@snb.ca ou par la poste à l’adresse suivante au plus tard le 15 novembre 2017.

Ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture

Direction des ressources humaines

Place Marysville, 4e étage

C.P. 6000, Fredericton (N.-B.) E3B 5H1

(506) 453-3115

Nous désirons remercier tous les postulants de l’intérêt manifesté pour le poste, mais nous ne communiquerons qu’avec les candidats retenus.   

PRÉPOSÉ(E)S À L’EXPÉRIENCE DU VISITEUR

mardi 7 novembre 2017
by Pascale Léa Ouellette
MINISTÈRE DU TOURISME, DU PATRIMOINE ET

DE LA CULTURE


PRÉPOSÉ(E)S À L’EXPÉRIENCE DU VISITEUR

(ARTISAN II)

 DEUX POSTES À TITRE OCCASIONNEL

(Janvier à Mars)

PARC PROVINCIAL MONT CARLETON

CONCOURS OUVERT



     Le ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture  est à la recherche de deux personnes énergétiques pour se joindre à l’équipe du parc provincial Mont Carleton en tant que préposé(e)s à l’expérience du visiteur.  La période d’emploi est généralement de janvier à mars.

Relevant du gestionnaire du parc, les personnes choisies agiront comme ambassadeurs en répondant aux besoins des visiteurs tout en faisant la promotion des activités hivernales offertes dans le parc. Elles auront entre autres les fonctions et les responsabilités suivantes :

·         accueillir les visiteurs et agir comme ambassadeurs en leur fournissant des renseignements sur les caractéristiques uniques du parc et les activités hivernales offertes;

·         participer à la planification, à l’organisation et à la tenue des activités et des événements spéciaux du programme hivernal;

·         diriger des visites guidées et offrir de l’aide aux visiteurs sur les sentiers;

·         effectuer des recherches sur les activités pouvant faire partie du programme d’hiver et faire des suggestions à cet effet;

·         inspecter et entretenir les sentiers;

·         tenir des registres sur les conditions météorologiques et l’état des sentiers;

·         accomplir des tâches manuelles simples (collecte d’ordures, pelletage, etc.);

·         Promouvoir une culture de sécurité au parc et veiller au respect des règles et des protocoles par les visiteurs;

·         Effectuer diverses autres tâches telle qu’assignées.

     QUALIFICATIONS ESSENTIELLES:

 

·         Avoir terminé avec succès la dixième année ainsi qu’une grande expérience dans ce domaine

·         Connaître et savoir utiliser divers logiciels (Word, Excel, PowerPoint) ainsi que des plateformes de médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram)

·         Certification de RCR et de premiers soins

·         Expérience dans le domaine du service à la clientèle

·         Être en bonne condition physique afin de pouvoir participer quotidiennement à des activités exigeantes par temps froid et pendant de longues périodes (p. ex. gravir le mont)

·         Permis de conduire (classe 5)

La connaissance du français et de l’anglais parlés et écrits est nécessaire.

L'équivalent en éducation, en formation et en expérience sera considéré.

Les candidats doivent faire clairement état des qualifications  essentielles afin que leur candidature ne soit pas rejetée. 

Veuillez indiquer la langue préférée pour l’évaluation dans votre curriculum vitae.

 

 

 

QUALIFICATIONS CONSTITUANT UN ATOUT : La préférence peut être accordée aux candidats qui font état :

·         D’avoir déjà guidé des groupes

·         D’avoir de l’expérience en prestation de programmes d’interprétation

·         Connaître l’histoire du parc provincial Mont Carleton

Selon le nombre de candidatures reçues pour ce concours, il se peut que les candidats soient obligés dans leur demande de faire état d'au moins une qualification constituant un  atout en plus des qualifications essentielles afin que leur candidature ne soit pas rejetée.

Les exigences opérationnelles suivantes peuvent être  requises :

·         Travailler les soirs et les fins de semaines

·         Travailler des heures variables

 

COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES: La personne retenue possèdera les compétences comportementales suivantes ;

·         Orientation service à la clientèle

·         Flexibilité

·         Communication interactive efficace

·         Initiative

·         Travail d’équipe et collaboration

Les détails du curriculum  vitae doivent être présentés en ordre chronologique en indiquant les années et les mois pour la formation et les emplois à temps partiel ou à plein temps.

     SALAIRE: 15,52 $ l’heure (40 heures par semaine).

Nous encourageons les postulants à poser leur candidature en ligne à https://www.ere.gnb.ca/competition.aspx?lang=F&t=Y, par courriel à maryse.mcfarlane@snb.ca ou par la poste à l’adresse suivante au plus tard le 15 novembre 2017.

Ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture

Direction des ressources humaines

Place Marysville, 4e étage

C.P. 6000, Fredericton (N.-B.) E3B 5H1

(506) 453-3115

Nous désirons remercier tous les postulants de l’intérêt manifesté pour le poste, mais nous ne communiquerons qu’avec les candidats retenus.   

Appels à l'action

Faites entendre votre voix sur la stratégie de l'eau pour le Nouveau-Brunswick

mercredi 15 novembre 2017
by Conservation Council of New Brunswick
Une Stratégie de l’eau pour le Nouveau-Brunswick

Le 6 octobre, 2017, le ministère de l'Environnement et des Gouvernements Locaux a publié une ébauche de la stratégie de l’eau. La stratégie est disponible sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le public est invité à faire des commentaires par courriel à waterstrategy-strategiedeleau@gnb.ca ou par la poste à l’adresse suivante : Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Division des politiques et de la planification, C. P. 6000, Fredericton (Nouveau-Brunswick), E3B 5H1. La date limite pour faire parvenir ses commentaires au ministère est le 20 novembre, 2017.

Afin d’aider les groupes à formuler des commentaires, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec des groupes de bassins versants, a mis ensemble les éléments clés d’une stratégie de protection de l’eau et un modèle de lettre à envoyer au ministère.

Sommaire des 8 principaux éléments d’une stratégie de protection de l’eau solide

Le Nouveau-Brunswick mérite une stratégie pour la protection de l’eau qui :

  1. Est fondée sur la science; c’est-à-dire qui tient compte de données de base, de leurs suivis et qui prend en considération les impacts cumulatifs et les flux environnementaux;
  2. Établit des normes de qualité de l’eau dans un cadre de travail légal ;
  3. Conserve toutes les eaux des bassins versants y inclut les eaux de surfaces (lacs, cours d’eau, rivières), et les eaux souterraines, en préparant des plans conservations, des politiques et des pratiques adéquates, et en utilisant le principe de précaution comme outil directeur, légal et exécutoire;
  4. Protège nos zones marines côtières dans la loi;
  5. Adopte une forme significative de gouvernance axée sur la collaboration avec les Premières nations;
  6. Inclut la conception, la mise en œuvre et la mise en vigueur des plans de protection des bassins versants, préparés d’une manière transparente, avec l’administration, les entreprises, les organisations des bassins versants, les agriculteurs, les responsables municipaux et les citoyens;
  7. Est imputable, par la présentation des résultats de la surveillance et de rapports annuels à la population sur la progression dans la réalisation des buts et des objectifs décrits dans la stratégie de protection de l’eau; et
  8. Est exécutoire dans un cadre juridique moderne.
 
Modèle de lettre

 Mon nom est  ___________________­­­­­­­­­­­­­­_, et je souhaite exprimer mon appui à une solide stratégie de l’eau au Nouveau-Brunswick.

J’habite près de ________________ OU j’habite dans le bassin versant _______________________________

Décrivez votre endroit favori pour pêcher/nager/pagayer, etc.

Partager votre meilleur souvenir concernant l’eau du bassin.

À mon avis, de l’eau propre et saine c’est important parce que: _____________________________________

Avez-vous récemment reçu un avis de faire bouillir votre eau ?  Un avis concernant les cyanobactéries ? Un avis de climat extrême?  Décrivez ce qui vous inquiète.

Je félicite l’administration provinciale d’aller de l’avant avec sa promesse de protéger nos eaux; toutefois, je crois que l’ébauche de la stratégie ne va pas assez loin pour garantir une eau saine dans mon bassin versant.

Nous avons besoin d’une stratégie de protection de l’eau qui (insérer un ou plusieurs éléments essentiels).

Je crains que si mon bassin versant est laissé sans surveillance, nous fassions face à des menaces constantes et croissantes (de la pollution, de la perte des zones humides et des estuaires côtiers, la perte d’un débit adéquat pour maintenir la vie aquatique, et de l’augmentation des impacts des dérèglements climatiques comme les inondations, les sècheresses et les températures élevées.)

Veuillez protéger mon bassin versant en mettant en œuvre une solide stratégie de protection de l’eau dans le cadre d’une loi moderne qui (citez les éléments qui garantisse la santé de notre eau et de la population.)

Avec mon appréciation,

Votre nom.

Pour plus d'information, visitez le site web du CCNB.

Appel pour proposition de candidature pour les prix du RENB 2017

lundi 31 juillet 2017
by Annika Chiasson
Chaque jour des citoyens et des groupes de citoyens agissent pour protéger et restaurer l’environnement du Nouveau-Brunswick et nous pouvons ensemble célébrer et reconnaitre leurs contributions importantes.

 Durant l’année dernière, qui demeure dans votre mémoire?

Nous vous invitons à nommer un groupe ou des citoyens qui méritent l’un des prix accordés par le RENB et qui seront présentés avec éclat lors de l’Éco-confluence 2017. Faites-nous parvenir un courriel au nben@nben.ca en décrivant les travaux de votre candidat et quel prix il mérite. Les nominés doivent être membres ou associés du RENB.*

Date limite pour les propositions de candidature : 13 septembre, 2017

*Les membres et associés du comité directeur du RENB ne sont pas éligibles pour les prix.

Suivez-nous sur Twitter